agenda |




 
NL | EN
Aa - Aa - Aa - print
info



Eind goed al goed

SPECTACLE EN NÉERLANDAIS

texte 'Am ziel' (Au but) de Thomas Bernhard

de et avec Jolente De Keersmaeker, Sara De Roo et Damiaan De Schrijver


décor Matthias de Koning

lumières Thomas Walgrave
ccostumes Inge Büscher
technique et production tg STAN


première le 23 avril 2013, Kaaistudio’s, Bruxelles

­
Après Alles is rustig (1999) (Tout est calme, 2001) et ""Redde wie zich redden kan" geen slechte titel" (2005) (“"Sauve qui peut” pas mal comme titre", 2007), Jolente De Keersmaeker, Sara De Roo et Damiaan De Schrijver créent le troisième volet de la trilogie Thomas Bernhard: Eind goed al goed (Tout est bien qui finit bien) d'après 'Am ziel' (Au but) (1981).

Dans ‘Am Ziel’, l'auteur dramatique talentueux de "Sauve qui peut" est invité, après la création de la pièce, à rendre visite à une veuve et sa fille au bord de la mer.


tout a déjà été peint
tout a déjà été écrit
tout y est déjà
Nous répétons ce qu'il y a déjà
à notre façon
nous revêtons le fait de notre manteau
et sortons dans la rue en sa compagnie
ainsi nous présentons quelque chose de nouveau
Regardez là, ce drôle de manteau, disent-ils
là, ce drôle de pantalon
alors que nous ne sommes pas différents des autres
de ce que les autres ont toujours été

(l'auteur dramatique d’ ‘Am Ziel’)





Pour STAN, Bernhard est un exécuteur des hautes œuvres, un maître de l'exagération, un virtuose du renversement. Il tord et brise la langue, met du sel sur les limaces, pose le doigt sur les plaies, sape les tabous, n'a ni foi ni loi et ne se ménage pas lui-même. Il est l'examinateur de la conscience individuelle et politique, tout spécialement dans les domaines artistique et culturel.





© 2001-2014 tg STAN / tous droits réservés |
- Aa - Aa - Aa - print | top