• info
  • réalisation
  • calendrier
  • photos
  • vidéo
  • presse
Afficher les dates de représentations passées

archief

Pas de performances
wo 7 april 2010
19.00
PREMIÈRE met Engelse boventiteling
Bergen
BIT Teatergarasjen

+47 815 33133
website
do 8 april 2010
19.00
met Engelse boventiteling
Bergen
BIT Teatergarasjen

+47 815 33133
website
vr 9 april 2010
19.00
met Engelse boventiteling
Bergen
BIT Teatergarasjen

+47 815 33133
website
za 10 april 2010
19.00
met Engelse boventiteling
Bergen
BIT Teatergarasjen

+47 815 33133
website
zo 11 april 2010
19.00
met Engelse boventiteling
Bergen
BIT Teatergarasjen

+47 815 33133
website
wo 14 april 2010
19.00
met Engelse boventiteling
Oslo
Black Box Teater

+47 815 11500
website
do 15 april 2010
19.00
met Engelse boventiteling
Oslo
Black Box Teater

+47 815 11500
website
vr 16 april 2010
19.00
met Engelse boventiteling
Oslo
Black Box Teater

+47 815 11500
website
za 17 april 2010
19.00
met Engelse boventiteling
Oslo
Black Box Teater

+47 815 11500
website
do 22 april 2010
20.30
met Nederlandse en Franse boventiteling
Brussel
Kaaitheater

+32 2 2015959
website
vr 23 april 2010
20.30
met Nederlandse en Franse boventiteling
Brussel
Kaaitheater

+32 2 2015959
website
za 24 april 2010
20.30
met Nederlandse en Franse boventiteling
Brussel
Kaaitheater

+32 2 2015959
website
di 2 november 2010
21.00
Franse première
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
wo 3 november 2010
21.00
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
do 4 november 2010
21.00
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
vr 5 november 2010
21.00
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
za 6 november 2010
21.00
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
ma 8 november 2010
21.00
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
do 11 november 2010
21.00
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
vr 12 november 2010
21.00
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
za 13 november 2010
17.00
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
za 13 november 2010
21.00
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
zo 14 november 2010
17.00
Parijs
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
website
wo 17 november 2010 Dunkerque
Le Bateau Feu

+33 3 28514040
website
do 18 november 2010 Dunkerque
Le Bateau Feu

+33 3 28514040
website
vr 19 november 2010 Dunkerque
Le Bateau Feu

+33 3 28514040
website
di 23 november 2010
20.00
Toulouse
Théâtre Garonne

+33 5 62485477
website
wo 24 november 2010
20.00
Toulouse
Théâtre Garonne

+33 5 62485477
website
do 25 november 2010
20.00
Toulouse
Théâtre Garonne

+33 5 62485477
website
vr 26 november 2010
20.30
Toulouse
Théâtre Garonne

+33 5 62485477
website
za 27 november 2010
20.30
Toulouse
Théâtre Garonne

+33 5 62485477
website
do 2 december 2010
19.30
nagesprek
Lyon
Le Point du Jour

+33 4 78150180
website
vr 3 december 2010
20.30
Lyon
Le Point du Jour

+33 4 78150180
website
wo 8 december 2010 Lissabon
Teatro Maria Matos

00351 218 438 801
website
do 9 december 2010 Lissabon
Teatro Maria Matos

00351 218 438 801
website
vr 10 december 2010 Lissabon
Teatro Maria Matos

00351 218 438 801
website
za 11 december 2010 Lissabon
Teatro Maria Matos

00351 218 438 801
website
do 16 december 2010
20.30
Antwerpen
Monty

+32 3 2389181
website
vr 17 december 2010
20.30
Antwerpen
Monty

+32 3 2389181
website
za 18 december 2010
20.30
Antwerpen
Monty

+32 3 2389181
website
Le point de départ de le tangible est, d'une part, le Croissant fertile *, avec la Palestine comme épicentre, et d’autre part les gens qui créent ce spectacle et leurs réalités diverses.

Il y a du matériel visuel de Ruanne Abou-Rahme et Yazan Khalili, deux artistes de Ramallah.
Il y a de la musique de Sublime Frequencies, György Ligeti...
Il y a des textes de John Berger, Etel Adnan, Mourid Barghouti, Mahmoud Darwish et Samih al-Qasim.
Il y a trois danseuses: Tale Dolven de Stavanger, Liz Kinoshita de Toronto et Federica Porello de Gênes.
Il y a quatre comédiens: Eve-Chems de Brouwer de Paris, Boutaïna Elfekkak de Rabat, Mokhallad Rasem de Bagdad et Frank Vercruyssen d’Anvers.
 **

Peut-être cette pièce est-elle une déclaration d'amour au berceau de la civilisation, blessé, piétiné et malmené, mais renaissant à chaque fois de ses cendres, une réflexion qui va au-delà des opinions, un témoignage abstrait et personnel davantage à propos de gens que de factions, davantage à propos de la perte, de l'injustice et de leurs antonymes que de points de vue.
Ou peut-être est-elle tout simplement un exercice d'équilibriste, la quête d'une façon de parler du Moyen-Orient sans tomber dans le néo-orientalisme, le paternalisme ou le simplisme.

* « Le Croissant fertile », « The Fertile Crescent » ou « Al Hilal Al Khaseeb » est une région en forme de croissant de lune qui englobait jadis la Mésopotamie et l'Égypte ancienne, berceaux de la civilisation. Actuellement, la région comprend en gros l'Égypte moderne, Israël, la Palestine, le Liban, ainsi que des parties de la Jordanie, de la Syrie, d'Irak, du Koweït, le sud-est de la Turquie et le sud-ouest de l'Iran.

** Le spectacle a été créé en avril 2010 avec Eid Aziz, originaire de Naplouse, et Rojina Rahmoon, venue de Damas, tous deux étudiants à l'école de théâtre de Damas. En raisons de difficultés insurmontables soulevées par la direction de l'école, nous avons dû remplacer ces deux interprètes pour la tournée en novembre et décembre 2010.

The next day I accompanied him to the ruin. There were several epicentres where everything had been reduced to dust, surrounded by tiny fragments.  Except for pipes and wires no recognisable objects remained. Everything which had been assembled during a lifetime had gone without trace, had lost its name. An amnesia not of the mind but of the tangible.
(un extrait de De A à X , de John Berger)

Le lendemain, je l’ai accompagné à ses décombres. Il y avait plusieurs épicentres, où tout avait été réduit en poussière, avec de petits fragments éparpillés autour. À part quelques tuyaux et quelques câbles, il ne restait aucun objet reconnaissable. Ce qu’il avait fallu toute une vie à assembler s’était envolé sans laisser de traces, et avait perdu son nom. Une amnésie non de l’esprit, mais du tangible.
(extrait de De A à X , de John Berger)

musique de Aswatt, Munir Bachir, Béla Bartók, Brahim El Belkani, Céline Bernard, The Bug, The Bug, Johnny Cash, Tom Chant, John Coltrane, Thierry De Mey, Said Fafy, Morton Feldman, Jimmy Garrison, Franz Hautzinger, Mahjoub Jaffer, Elvin Jones, Mazen Kerbaj, Abbes Larfaoui, György Ligeti, Said Oughassal, Max Roach, Scuba, Nasseer Shamma, Sublime Frequencies, Christine Sehnaoui, Sharif Sehnaoui, Cassandra Wilson, Raed Yassin

remerciement à Abbas Beydoun, Tony Chakar, Anne Teresa De Keersmaeker, An D’Huys, Oussama Ghanam, Ramzy Haidar, Tarek Halaby, Cynthia Loemij, Lisa Risum Olsen, Chrysa Parkinson, Sara Sehnaoui, Hans J. Skogen, Christine Tohme, Sam Van Overschelde, Fabienne Verstraeten, l'Ambassade belge à Damas

The Tangible compilation

Entretien avec Frank Vercruyssen
Cette pièce n’a pas la prétention d’analyser une situation géopolitique. Nous parlons dans le tangible de la perte, pour l’humanité, du patrimoine. De ce que nous faisons, sur le plan collectif et individuel, de nos héritages culturels. La notion de « perte du tangible », c’est-à-dire de la réalité palpable était pour moi une belle métaphore de notre spectacle. Cette région devient alors l’image type de ce que l’humanité peut s’infliger à elle-même. (Frank Vercruyssen)
Brochure Festival d’'Automne, Eve Beauvallet, 11 avril 2010

the tangible
Les textes sont énoncés comme des histoires de tous les jours qui font référence à la destruction, mais traitent aussi de questions existentielles et philosophiques plus universelles. Les trois danseuses expriment un large éventail d'émotions, allant de la détermination au désespoir. Les photos de bâtiments qui sont projetées prennent des allures d'œuvres d'art.
Bergens tidende, Ingvild Braein, le 8 avril 2010

Représenter
The Bulletin 04/10

Les rêves se réalisent
Bergens Tidende 06/04/10

Ni haine ni esprit de vengeance, mais le vide
Scenekunst 20/04/10

Danse, poésie et musique expérimentale
Al-Akhbar 17/06/10

textes de Etel Adnan, Samih al-Qasim, Mourid Barghouti, John Berger et Mahmoud Darwish
de et avec Eve-Chems de Brouwer, Tale Dolven, Boutaïna Elfekkak, 
Liz Kinoshita, Federica Porello, Mokhallad Rasem et Frank Vercruyssen

avec la participation de Jolente De Keersmaeker
le matériel visuel de Ruanne Abou-Rahme et Yazan Al Khalili

concept visuel Alex Fostier, Ruanne Abou-Rahme, Thomas Walgrave et Tim Wouters
lumières Thomas Walgrave
son Alex Fostier et Frank Vercruyssen
coordination technique Raf De Clercq
traduction Tania Tamari Anasir, Lore Baeten et Martine Bom
interprète Lore Baeten
exécutive producer  Ann Selhorst

production STAN
coproduction Ashkal Alwan (Beirut, Liban), Théâtre de la Bastille (Paris, France), Festival d'Automne (Paris, France), Théâtre Garonne (Toulouse, France), BIT Teatergarasjen (Bergen, Norvège), Black Box Teater (Oslo, Norvège), Teatro Maria Matos (Lisbonne, Portugal), la Ville d'Anvers

première le 7 avril 2010, BIT Teatergarasjen, Bergen (NO)
première de la version française le 2 novembre 2010, Théâtre de la Bastille, Paris