• info
  • réalisation
  • calendrier
  • photos
  • vidéo
  • presse
Afficher les dates de représentations passées

archief

Pas de performances
mer 21 mai 2003
première
Bruxelles
KunstenFESTIVALdesArts / Kaaitheater

+32 70 222199
site web
jeu 22 mai 2003 Bruxelles
KunstenFESTIVALdesArts / Kaaitheater

+32 70 222199
site web
ven 23 mai 2003 Bruxelles
KunstenFESTIVALdesArts / Kaaitheater

+32 70 222199
site web
sam 24 mai 2003 Bruxelles
KunstenFESTIVALdesArts / Kaaitheater

+32 70 222199
site web
mer 10 sep 2003 Anvers
Monty

+32 3 2389181
site web
jeu 11 sep 2003 Anvers
Monty

+32 3 2389181
site web
ven 12 sep 2003 Anvers
Monty

+32 3 2389181
site web
sam 13 sep 2003 Anvers
Monty

+32 3 2389181
site web
ven 19 sep 2003 Gand
Vooruit / in Minard

+32 9 2672828
site web
sam 20 sep 2003 Gand
Vooruit / in Minard

+32 9 2672828
site web
mer 24 sep 2003 Maasmechelen
Cultuurcentrum Maasmechelen

+32 89 769797
site web
jeu 25 sep 2003 Courtrai
Cultuurcentrum Kortrijk / Schouwburg

+32 56 239855
site web
ven 26 sep 2003 Saint-Nicolas
Cultuurcentrum Sint-Niklaas / Schouwburg

+32 3 7783366
site web
mar 30 sep 2003 Amsterdam
Vlaams Cultuurhuis de Brakke Grond

+31 20 6266866
site web
mer 1 oct 2003 Amsterdam
Vlaams Cultuurhuis de Brakke Grond

+31 20 6266866
site web
ven 3 oct 2003 Malines
nOna

+32 15 203780
site web
sam 4 oct 2003 Malines
nOna

+32 15 203780
site web
mer 8 oct 2003 Grimbergen
Cultuurcentrum Strombeek

+32 2 2630343
site web
jeu 9 oct 2003 Grimbergen
Cultuurcentrum Strombeek

+32 2 2630343
site web
ven 10 oct 2003 Haarlem
Toneelschuur

+31 23 5173910
site web
sam 11 oct 2003 Haarlem
Toneelschuur

+31 23 5173910
site web
mer 15 oct 2003 Groningen
Grand Theatre

+31 50 3140550
site web
jeu 16 oct 2003 Groningen
Grand Theatre

+31 50 3140550
site web
sam 18 oct 2003 Creil Noordoostpolder
FlexTheater

+31 20 6861523
site web
ven 24 oct 2003 Dendermonde
Belgica

+32 52 202626
site web
mar 28 oct 2003 Louvain
STUK

+32 16 320320
site web
mer 29 oct 2003 Louvain
STUK

+32 16 320320
site web
sam 1 nov 2003 Leiden
LAKtheater

+31 71 5124890
site web
dim 6 avril 2008
20.30
Gand
NTGent / Schouwburg

+32 9 2250101
site web
lun 7 avril 2008
20.30
Gand
NTGent / Schouwburg

+32 9 2250101
site web
mar 8 avril 2008
20.30
Gand
NTGent / Schouwburg

+32 9 2250101
site web
mer 9 avril 2008
20.30
Gand
NTGent / Schouwburg

+32 9 2250101
site web
Monsieur,

C'est une chose bien téméraire à nous que de venir Vous importuner au milieu de Vos glorieuses activités, et nous sommes profondément conscients du fait que nous soumettons au pays un ouvrage mal dégrossi.
Il n'est rien de si grand et de si superbe que le nom que nous mettons à la tête de cette œuvre, et rien de plus bas que ce qu'elle contient. Tout le monde trouvera cet assemblage étrange; et quelques-uns pourront bien dire, pour en exprimer l'inégalité, que c'est poser une couronne de perles et de diamants sur une statue de terre, et faire entrer par des portiques magnifiques et des arcs triomphaux superbes dans une méchante cabane.
Nous avons pourtant osé, Monsieur, Vous dédier cette bagatelle, divertissement insignifiant à la lumière de Votre splendeur que nous avons créé pour votre agrément. Cette œuvre dérisoire a été composée à partir des écrits de Jean-Baptiste Poquelin, auteur du XVIIe siècle, qui Vous est probablement davantage familier sous le nom de Molière. Après Vos glorieuses fatigues et Vos exploits victorieux, il est bien juste que tous ceux qui se mêlent d'occuper un plateau travaillent ou à Vos louanges, ou à Votre divertissement. Nous avons fait une tentative en ce sens, dans l'espoir humble et sincère que Vous daignerez poser un regard bienveillant sur ce modeste ouvrage.
Si nous ne réussissons pas à Vous offrir un effort à la mesure de votre magnificence, ce ne sera jamais par une imperfection dans le chef du spectateur, ni un défaut de zèle ni d'étude de la part des saltimbanques, mais seulement par un mauvais destin qui suit assez souvent les meilleures intentions, et qui sans doute afflige sensiblement.

Vos très humbles, très obéissants et très fidèles
serviteurs et sujets,
la Troupe Imaginaire

POQUELIN
ou les Fourberies de la Troupe Imaginaire
faites pour le divertissement de Monsieur
et représentées pour la première fois en public à Bruxelles
sur le Théâtre de la Lune
au mois de mai 2003, le 21

Mariages forcés, amours impossibles, médecins, médecins imaginaires, philosophes, philosophes imaginaires, bonnes manières, bonnes manières imaginaires, cocus, cocus imaginaires, adultère, critiques, se cacher et épier, apartés, valets et servantes, féministes, malentendus, danses, musique, masques, coups de bâton, dames et messieurs, filles et femmes, roués et benêts, pommes et poires, avares et cassettes, malades et malades imaginaires, comédiens, pièces en un acte et farces, comédies et ballets, fils et filles, pères et mères, sonnets et poèmes, poésie et prose, lettres et intrigues, coups et blessures, à boire et à manger, bâfrer et empester, perruques et boules à zéro, barbes et moustaches, tomber et se relever, tables et chaises, s'asseoir et se coucher, entrer et sortir -

avec, entre autres, Chrysalde, Philaminte, Ariste, Bélise, Armande, Henriette, Martine, L'Épine, Clitandre, Vadius, Julien, Organte, Géronte, Octave, Léandre, Silvestre, Hyacinthe, Nérine, Zerbinette, Lucile, Nicole, Cléonte, Covielle, Dorante, Dorimène, Argante, Béline, Angélique, Béralde, Louison, Cléante, Thomas, Dom Louis, Elvire, Carlos, Alonse, Violette, Frosine, Ragotin, Mathurine, Charlotte, Orgon, Elmire, Damis, Mariane, Valère, Dorine, Isabelle, Léonore, Lisette, Julie, Andrée, Jeannot, Criquet

par Adrien Albert de La Cour-Jardin, Damis Albert Porte-Plume, François Gérard du Carrefour, Demoiselle Yolande Valentine Bougies-Faiteur, Demoiselle Natalie Marie Brioche, Demoiselle Sara Alphonsine La Corbusière, Demoiselle Christine Madeleine En-Bédroite.

Poquelin compilatie

Ils mâchent les mots (flamands) avec une totale liberté, n’hésitant pas à montrer (ou inventer) un sous-texte. Le corps suit, la main leste, ouvrant un champ insoupçonné aux clystères et fessées. Ces acteurs ont l’énergie vitale des gens qui créent sur-le-champ, avec fous rires. La joie est communicative. Près de trois heures (dans un confort spartiate) d’une perception désacralisée de Molière, en gradation de violence car, sous le « costume » de la drôlerie, d’est de violence en tous sens qu’il s’agit ! A l’extinction du dernier lustre, lorsque le noir avale progressivement corps et visage, le vertige n’est pas loin.
Molière mis à nu au Kunsten , Le Soir, Michèle Friche, 23/05/03

Poquelin est avant tout un récital de numéros d'acteurs. Tous (sur)jouent très bien. Ils en font des tonnes, mais avec une qualité qui les rend irrésistibles. Damiaan De Scrijver, un colosse, est incroyable dans le malade imaginaire et dans Trissotin. Les filles sont tout aussi irrésistibles. Tantôt les acteurs se bastonnent à qui mieux mieux, tantôt ils se retrouvent au milieu du public. On l'aura compris, Poquelin est du théâtre brut, du pur jeu d'acteurs, de la comédie populaire qui rend justice à Molière et à l'incroyable force corrosive de ses textes multicentenaires.
Trissotin, Diafoirius et autres molièreries , La Libre Belgique, Guy Duplat, 23/05/03

Imaginez un mélange bien dosé entre Tex Avery et Benoît Poelvoorde, ou quelque chose de ce genre. Et il y a Molière, bien sûr, à qui il ne faut surtout pas oublier de rendre toutes ses vertues premières. Ses médecins imaginaires ou non, ses excellents coups de bâton - qui pleuvent dans la pièce ! - ses valets, ses avares, ses beaux-parleurs, ses cocufiés de toutes sortes et ce jeu qui bien souvent dépasse le cadre institutionnel de la scène pour s'échapper jusque dans un public complice. Pur bonheur en vérité. Du coup, on se met parfois à imaginer qu'au XVII e , le théâtre a pu avoir cette dimension là, très populaire, un peu gouailleur, et forcément drôle. Et voilà nos amis du tg STAN transformés en justiciers de l'homme de lettres. Fortiche clin d'œil !
Du Molière, une fois , Le Dauphiné Libéré, Laurent Delauney, 11/11/04

La connivence qui se crée irrésistiblement avec le public est pernicieuse ; sous couvert de cette démarche de mise à nu, de distanciation via l'expression scénique la plus frontale, on ne peut que tomber dans le panneau du plaisir manifeste des sept comédiens. Chaque acteur aura à ce titre son moment de gloire, son impro échevelée qui lui vaudra les rires effrénés de l'audience. Et c'est au bout d'un véritable marathon se concluant sur une ultime scène d'un grotesque achevé que la confusion pourra s'installer.
Molière night live , Le Petit Bulletin, François Cau, 15/12/04

 
Molière à la sauce flamande
entretien avec Frank Vercruyssen et Damiaan De Schrijver, Le Soir 21/05/03

STAN, ses pairs et ses pères
entretien avec les quatre comédiens de tg STAN, Théâtres 12/04

texte Molière
avec Natali Broods, Jolente De Keersmaeker, Sara De Roo, Damiaan De Schrijver, Tine Embrechts, Adriaan Van den Hoof et Frank Vercruyssen

rédaction Alexander Devriendt
traduction adaptation Sganarelle Marc Van den Hoof et Laurence D’Hondt

mise en place Matthias de Koning
lumière Thomas Walgrave
costumes An D’Huys
assistence costumes Britt Angé

production STAN

première le 21 mai 2003, Kaaitheater / KunstenFESTIVALdesArts, Bruxelles
première de la version française le 1 er octobre 2004, Théâtre Garonne, Toulouse