• info
  • réalisation
  • calendrier
  • photos
  • presse
Afficher les dates de représentations passées

archief

Pas de performances
jeu 24 nov 2005
première de la version française
Paris
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
site web
ven 25 nov 2005 Paris
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
site web
ven 2 déc 2005 Paris
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
site web
sam 3 déc 2005 Paris
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
site web
mar 6 déc 2005 Paris
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
site web
mer 7 déc 2005 Evry
Théâtre de l'Agora

+33 1 60916560
site web
jeu 8 déc 2005 Evry
Théâtre de l'Agora

+33 1 60916560
site web
ven 9 déc 2005 Paris
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
site web
ven 16 déc 2005 Paris
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
site web
sam 17 déc 2005 Paris
Théâtre de la Bastille / Festival d'Automne

+33 1 43574214
site web
mer 25 jan 2006 Bruxelles
KVS / Théâtre National

+32 2 2101112
site web
jeu 26 jan 2006 Bruxelles
KVS / Théâtre National

+32 2 2101112
site web
ven 27 jan 2006 Bruxelles
KVS / Théâtre National

+32 2 2101112
site web
sam 28 jan 2006 Bruxelles
KVS / Théâtre National

+32 2 2101112
site web
dim 3 sep 2006 Annemasse
Festival La Bâtie / au Chateau Rouge

+41 22 7381919
site web
lun 4 sep 2006 Annemasse
Festival La Bâtie / au Chateau Rouge

+41 22 7381919
site web
jeu 4 juin 2009
21.00
Toulouse
Théâtre Garonne

+33 5 62485477
site web
ven 5 juin 2009
22.00
Toulouse
Théâtre Garonne

+33 5 62485477
site web
sam 6 juin 2009
22.00
Toulouse
Théâtre Garonne

+33 5 62485477
site web
L: T'est-il arrivé de sonder un problème jusqu’au bout? Vraiment sondé jusqu’au bout?
T: J’ai bien peur que non.
L: Comment le sais-tu?
T: Je suis toujours vivant.

(Gerardjan Rijnders, Pick-Up , 1986)

L'homme de théâtre néerlandais Gerardjan Rijnders est incontestablement l'un des plus grands auteurs dramatiques contemporains de langue néerlandaise.

En 1995 les deux comédiens Sara De Roo et Guy Dermul avaient déjà joué un de ses textes: Pick-Up . Après cette production, Rijnders leur avait écrit une suite, Cancer , qu'ils avaient présentée en duo avec Pick-Up en 1996. Fascinés tous deux par l'écriture très contemporaine et fragmentée de Rijnders, De Roo et Dermul ont continué dans la même veine avec un troisième texte en 2003.

Dans 'zien en zien' (le titre original de 'voir et voir' ), les acteurs partagent le plateau avec - en alternance - un violoniste alto (Paul De Clerck), un pianiste (Alain Franco), un saxophoniste (Eric Morel) et un guitariste (John Parish). 'voir et voir' a été créé fin 2005 pendant le Festival d'Automne à Paris.

Avec 'voir et voir' , Gerardjan Rijnders a écrit une partition textuelle extrêmement épurée. En fournissant un minimum d'informations, il compose un enchaînement de répétitions où surgissent de subtils glissements de sens. Le texte du premier personnage est repris par le second, qui le goûte précautionneusement puis l'envoie dans le silence. Le texte sans fioritures de Rijnders, les prestations excellentes des acteurs, la présence expressive du musicien : tout est accordé avec une telle intelligence, une telle limpidité qu'en tant que spectateur, on n'a aucun mal à entrer dans la tête des personnages. Pour y observer ses propres conceptions à travers les leurs. 'voir et voir' est l'un de ces spectacles rares qui vous donnent l'impression d'avoir été créé spécialement à votre intention. Un vrai régal.
L'écho d'une grande douleur , De Standaard, Elke Van Campenhout, 18/12/03

Du point de vue du thème et de l'atmosphère, cette pièce rappelle donc La Musica II de Marguerite Duras. À mesure qu'évolue 'voir et voir' , il apparaît de plus en plus clairement que les protagonistes parlent à travers leur mutisme, pendant que leurs paroles recouvrent leur chagrin de silence. « Le langage devient fou de nous », affirme l'homme pour résumer leur incapacité à communiquer. « Est-ce une conversation ou de l'ADN ? » rétorque-t-elle sèchement. La structure hélicoïdale fait référence à l'écriture à la fois ouverte et fermée de Gerardjan Rijnders, truffée de jeux de mots, de phrases laissées en suspens, de regards interrogateurs. « Tu te souviens… ? » Le public, à qui ils refusent l'accès à leur univers, complète leurs paroles de ce qui a été et de ce qui pourrait être. voir et voir dévoile la sémantique des histoires d'amour ratées. Si par moments, le spectacle suffoque dans le vide, il contraint aussi l'imagination des spectateurs à tenter de happer des bouffées d'air.
Parler, c'est se taire , De Morgen, Liv Laveyne, 18/12/03

'voir et voir' est un spectacle quasiment abstrait. L'action réside uniquement dans le langage et la musique. Un homme et une femme tentent d'établir le contact, mais ils doivent se débattre avec les vieilles habitudes ancrées dans un long passé lointain. La douleur qu'ils partagent se révèle petit à petit ; pour finir, nous pouvons deviner ce qui s'est passé. Ensemble, ils ont connu un deuil insurmontable. Le musicien complète ce qu'ils disent à l'aide de son saxo qui se lamente. Chaque soir, les comédiens – dont le jeu est d'ailleurs d'une beauté sidérante – sont accompagnés par un musicien différent. Ensemble, ces interprètes présentent un joyau théâtral tout en subtilité, une expression évocatrice de l'impuissance à vivre une histoire d'amour.
Un joyau théâtral d'impuissance, tout en subtilité , de Volkskrant, Marian Buijs, 20/01/04

texte Gerardjan Rijnders
de et avec Sara De Roo et Guy Dermul

accompagnement musical interprété en direct par, en alternance,
Paul De Clerck, Alain Franco, Eric Morel ou John Parish

décor et lumières Thomas Walgrave
costumes An D'Huys
traduction Anne Vanderschueren

production STAN et Dito'Dito (KVS)
coproducteurs de la version française Théâtre de la Bastille et Festival d'Automne (Paris)

première le 12 décembre 2003, Kaaitheater, Bruxelles
première de la version française le 24 novembre 2005, Théâtre de la Bastille/Festival d'Automne, Paris